« Clins d’Oeil Cinéma » est un dispositif porté par l’ACPG, les Cinémas de Proximité de la Gironde. Ces séances visent à diffuser des films et des documentaires récents ou inédits. Toutes les séances sont présentées et/ou suivies de débats animés par Jean-Louis Ribreau, coordinateur du dispositif au sein de l’ACPG, en présence d’un ou plusieurs intervenants (cinéastes, universitaires, journalistes …). Le cinéma Eden accueille 4 à 5 séances « Clins d’Oeil Cinéma » par saison, tout comme l’ensemble des cinémas de proximité de la Gironde. Pour en savoir plus sur le dispositif et les films projetés, n’hésitez pas à visiter le site de l’ACPG en cliquant juste là : ACPG

LUNDI 1er AVRIL – 20H30 :
« FUKUSHIMA, LE COUVERCLE DU SOLEIL »

Drame réalisé par Futoshi Sato
Avec Yukiya Kitamura, Shima Ohnishi, Yuri Nakamura
2019 / Japon/ 1h30 / VOSTF

Le 11 mars 2011, le Japon est secoué par un séisme, suivi d’un tsunami et de la triple catastrophe nucléaire de Fukushima. L’équipe du Premier ministre, Naoto Kan, tente de faire face à cette situation. Que s’est-il passé réellement à la résidence du Premier ministre au moment de la pire crise de l’histoire du pays ? La vérité a-t-elle été entièrement révélée ?

La projection sera suivie d’un débat en présence de Stéphane Lhomme, directeur de l’Observatoire International du Nucléaire.

Séance aux tarifs habituels.

LUNDI 15 AVRIL – 21H :
« J’VEUX DU SOLEIL »

Film documentaire de Gilles Perret et François Ruffin
2019 / France / 1h15

« J’ai changé les plaquettes de frein et le liquide de refroidissement. 350 € chez Norauto… » C’est parti pour un road-movie dans la France d’aujourd’hui! Avec leur humour et leur caméra, Gilles Perret et François Ruffin traversent le pays: à chaque rond-point en jaune, c’est comme un paquet-surprise qu’on ouvrirait. Qu’est-ce qui va en sortir ? Des rires ou des larmes ? De la tendresse ou de la colère ? De l’art ou du désespoir ? Les deux compères nous offrent des tranches d’humanité, saisissent cet instant magique où des femmes et des hommes, d’habitude résignés, se dressent et se redressent, avec fierté, avec beauté, pour réclamer leur part de bonheur.

La projection sera suivie d’un échange avec Xavier Ridon, journaliste au journal Fakir

Séance aux tarifs habituels.